Dans le monde moderne,a eu une maladie du foie. En tant qu'organe qui exerce la fonction principale de désintoxication dans le corps, le foie exige une attitude prudente envers lui-même (ceci est bien connu de n'importe quel docteur). C'est pour cette raison qu'un groupe spécial de produits pharmaceutiques est apparu - les hépatoprotecteurs.

Actuellement dans la pratique médicale largementle médicament "Phosphogliv" est distribué. sur l'utilisation de ce guide de médicament contient de l'information standard (indications, contre-indications, effets indésirables, ainsi que des informations sur les caractéristiques pharmacocinétiques et farmadinamiki).

Le principal cours d'action de cettemédicament pharmaceutique - protection du foie. Ainsi, le médicament "Phosphogliv", l'instruction pour son utilisation détaille le mécanisme de l'effet de la drogue sur le corps humain, est un hépatoprotecteur.

En plus de son objectif principal, le médicamenta une activité antivirale prononcée, ce qui a été confirmé par les tests effectués. Faisant partie intégrante des membranes cellulaires, la substance active (phosphatidylcholine) aide à restaurer et renforcer les structures cellulaires du foie. Ce dernier assure la restauration de la fonction du foie lésé (la synthèse des enzymes normalise et normalise l'échange de macronutriments). Le glycyrrhizinate, qui fait partie du médicament, conduit à la suppression de la reproduction du virus dans les cellules hépatiques. Cela est dû à la stimulation de la production d'interféron, à l'augmentation de l'activité de la phagocytose, ainsi qu'à l'activation des tueurs naturels.

Il convient de noter que l'utilisation du médicament réduit considérablement le risque de développer une cirrhose et une fibrose du tissu hépatique.

En plus du médicament décrit ci-dessus, il existe unSa forme particulière est la drogue "Phosphogliv Fort". Les instructions d'utilisation de ce médicament sont similaires à celles décrites ci-dessus. Un trait distinctif est l'action prolongée de ce dernier.

Indications pour la prescription du médicament:

- Hépatite (forme aiguë ou chronique);

- maladie hépatique de nature dégénérative (hépatose graisseuse, cirrhose, diabète, tuberculose);

- les violations du foie de la préparation et l'étiologie alcoolique;

insuffisance hépatique aiguë et chronique;

- diverses intoxications;

- Diverses maladies de la peau (psoriasis, eczéma, dermatite atopique, neurodermatite).

En présence de ces conditions pathologiquesest utilisé dans le traitement de la drogue "Phosphogliv". Les instructions d'utilisation indiquent une liste spéciale de contre-indications, parmi lesquelles les principales sont la grossesse et l'allaitement. De plus, il est nécessaire de faire preuve de prudence dans l'utilisation de ce médicament chez les patients présentant une hypertension portale.

Les effets secondaires se développent extrêmement rarement et sont principalement représentés par des manifestations dermatologiques (éruption cutanée, démangeaisons et autres).

En l'absence de contre-indications à l'utilisation deet, bien sûr, en présence d'indications bien fondées, la préparation "Phosphogliv" est prescrite. Le mode d'emploi fait référence à la délivrance de médicaments uniquement sur ordonnance, ce qui protège les patients de l'utilisation indépendante et souvent déraisonnable de ce médicament sans prescrire un médecin.

Hépatoprotecteur hautement efficace, stabilisateurles membranes cellulaires hépatiques, ainsi qu'un médicament antiviral efficace "Phosphogliv forte", dont l'utilisation a été discutée en détail ci-dessus, est utilisée assez souvent et efficacement pour faire face aux tâches définies. Parmi les analogues de ce médicament peuvent être identifiés "Liv 52" et "Essentiale".